Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 22:58

Une journée de plongée a la Carrière Morisson de Chelsea, Qc.IMG_0032a.jpg

 

Comme dit si bien Jacob, c'est une longue journée quand elle débute et termine dans la noirceur.

C'est une longue journée dédiée à la plongée, mais pas juste de la plongée finalement.

 

L'objectif principal était la plongée profonde pour le cours de Maître plongeur. 

J'ai annoncé cette journée d'activité sur Facebook pour inviter les internautes à découvrir ce site de plongée . 

 

Le ciel est dégagé, le vent faible, mais frisquet, la température de 10 degrés.

L'équipe 1: John, Tristan et Michel.

L'équipe 2: Jacob et Éric.

 

Le rendez-vous est a la boutique pour 06:00 heures, départ 06:45 h, une pose en route pour ce dégourdir et arrivé a 10:00 heures.

 

Il n'y a pas beaucoup de plongeurs sur le site. Plusieurs sortent de l'eau et quittent le site. Nous installons notre matériel à droite du lacs, pour ceux qui connaissent l'endroit, juste au pied d'une chaise de sauveteur. L'eau est très claire et nous voyons de la surface l'avion qui repose à environ 25 pieds sous l'eau.

 

Le temps d'une mise au point et de définir un plan de plongé et nous sommes immergés autour de 11 heures. Une nage à la surface nous emmène du côté gauche du site. Nous suivons la falaise et survolons l'épave d'un petit bateau. La descente se fait par palier pour atteindre un maximum de 107 pieds. Nous revenons sur notre cap pour suivre le fond pendant environ 5 minutes.

Un exercice de concentration se déroule très bien. Tristan a une formule mathématique simple à résoudre et signer son nom sur sa plaquette. Bien joué, le calcul est bon et la signature est plus belle sous l'eau que celle faite a la surface. C'est normal, nous sommes plus concentrés sous l'eau, pour bien réussir.

La plongée se poursuit en remontant en direction du Bathyscaphe et nous y rencontrons nos amis de l'autre équipe. Le tour de cette pièce d'acier jaune complété, direction l'avion. Toujours en promenade relaxe, les coups de palmes nous amènent à l'avion bimoteur. Exercices de manque d'air et de débit continu du détendeur se déroule très bien, comme si nous étions a la piscine.

Je m'arrête pour gouter ce beau moment de plongée. J'ai échangé sur Facebook avec mon amie monitrice Brigitte et lui avait promis que je ferais une plongée pour elle. Je dédie donc cette plongée à Brigitte et à tous les leaders en plongées qui ont croisé notre chemin et avec qui nous avons partagé la passion de la plongée. Merci à vous tous.

Le reste de la plongée s'est déroulé entre 25 et 14 pieds pour ''brulé notre Azote'' doucement le long des structures rocheuses. C'est aussi l'occasion de courir après les petits poissons. Nous sortons de l'eau 34 minutes après notre immersion. Quelle belle plongée relaxe avec Tristan et John.

 

Ce que j’aime beaucoup, c'est un intervalle de surface planifier avec John Vaillancourt. John nous a préparé un énorme plat de chili spécial maison. Il a son réchaud et les bols pour déguster. Je fournis les baguettes de pains et mon vieux réchaud Colman au naphta pour faire du café au percolateur. Nous nous régalons vraiment bien avec le chili de John sur les Dorios de Éric et Martine.

 

L'intervalle de surface d'environ une heure et demie à la fraicheur automnale a raison des plongeurs en combinaison humide. Le soleil et présent, mais pas suffisamment fort pour réchauffé les plongeurs humides.

 

C'est donc une plongée avec Tristan qui s'amorce de la plage en direction de la droite du site. La descente se poursuit jusqu'à une profondeur maximale de 84 pieds. La remontée se fait en suivant le chemin de service le long du mur. Nous croisons sur notre chemin une bicyclette, un petit remorqueur, une autre embarcation, une structure de madrier de bois, retour à la borne-fontaine, l'avion, le piano et un autre groupe de plongeurs. À cette heure du jour, nous sommes à l'ombre  de la falaise par rapport au soleil qui se couche. Nous faisons une pause à l'avion et à partir de maintenant, c'est Tristan qui utilise la caméra photo de John. Je prends mon octopus pour remplis partiellement l'aile de l'avion et nous regardons les bulles s'échapper tout au bout. Je pense à notre ami Alain Hébert qui se bat, lui et sa famille, contre le cancer de son fils Francis. J'ai une pensée pour Alain et aussi pour tout celles et ceux qui sont face ont la maladie. Je me dis qu'il faut faire aujourd'hui puisque que j'ignore ce que demain sera fait.

La plongée se poursuit par notre palier de sécurité en nageant doucement le long de la descente près de la plage. Une myriade de mené argentée nous accompagne. Tristant descend photographier la motoneige plus bas. Ce n’est pas une très bonne pratique que de descendre sous les 25 pieds pendant un palier de sécurité. Nous atteignons la surface au bout de 50 minutes d'immersion.

 

Nous ramassons notre matériel et c'est le départ pour le retour à la maison. Merci à Martine d'avoir conduit ma voiture, ce qui m'a permis de dormir tout au long de la route. 

 

Mon matériel a bien fonctionné et mon détendeur Cressi à bien travaillé pour mes plongées profondes et a l'eau froide. Que dire de plus que Merci a tous. Bonnes plongées et a bientôt.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aquafutur plongee - dans La plongée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog Michel Couture plongée
  • Le blog Michel Couture plongée
  • : Le Blog Michel Couture plongée est dédié à la plongée loisir. L’équipe compte une grande expérience dans le domaine de la pratique et de l’enseignement de la plongée sous-marine.
  • Contact

Recherche

Liens